Généalogie des MaLiBeLe
Collectionner les briques estampillées est un passe-temps qui prend beaucoup de temps et de place.
La citation du jour
La moquerie est de toutes les injures celle qui se pardonne le moins.  (Jean de La Bruyère )
La réflexion du jour
Partir, c'est déjà le début de la réalisation du rêve de voyage.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

André Doceul bichonne sa collection de 2 743 briques !

Mots clés : Brique , collectionneur

jeudi 25 mai 2017 , par Roland


André Doceul bichonne sa collection de 2 743 briques ! (Article paru dans Oust-France le 28/09/2013)


André Doceul, maçon à la retraite, est un brickostampaphile avertit... ou plus simplement un collectionneur de briques. À ce jour, pas moins de 2 743 briques sont répertoriées, classées dans le hangar qui abritait auparavant son entreprise. Elles sont rangées par pays ou région d’origine et toutes estampillées du nom de l’usine ou elles ont été fabriquées. Voilà un véritable petit musée et un passionné qui connaît l’histoire de chaque brique exposée et qui sait apporter les anecdotes historiques qui jalonnent la fabrication des briques.

Loin de se contenter de collectionner les briques, André Doceul aime aussi fabriquer ses propres briques, et pour cela « l’argile de Saint-Étienne-de-Montluc convient très bien ». Une fois la terre (l’argile) ramassée, il convient de la passer au tamis pour enlever les pierres, la mouiller juste comme il faut et attendre... Une attente qui peut changer en fonction de la météo. Ensuite l’argile est mise en moule.

« Autrefois, les ouvriers pouvaient remplir jusqu’à 100 moules à l’heure, sachant qu’ils travaillaient parfois douze heures par jour. » Là encore, la durée du séchage est variable. Puis vient le moment du pressage : André Doceul utilise alors des machines qui fonctionnent à la main. La plus ancienne date de 1880, les deux autres modèles du début du XXe siècle.

Les briques passées au pressage attendront encore de nombreuses semaines avant de passer au four à bois, pour de longues heures de cuisson. Une fois la cuisson terminée, Il faudra attendre encore 3 ou 4 jours pour sortir les briques encore chaudes du four...


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.