Généalogie des MaLiBeLe
Collectionner les briques estampillées est un passe-temps qui prend beaucoup de temps et de place.
La citation du jour
La logique vous amènera de A à Z : l'imagination vous emmènera partout.  ( Albert Einstein )
La réflexion du jour
A chaque étape de sa vie, il faut faire des choix qui construisent l’avenir. Mais, tant que le choix n’a pas été fait, il est impossible d’estimer l’impact de ce choix.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Journées du patrimoine

Première réussie pour les briques de la Fabrique

Mots clés : Brique , Loir-et-Cher (41)

vendredi 29 septembre 2017 , par Roland


La collection Céra’brique à la Fabrique Normant était ouverte au public pour les Journées du patrimoine. Une première qui en appelle d’autres.

Le public n’a pas manqué l’occasion offerte. Pour les Journées du patrimoine, l’exposition Céra’brique était ouverte tout le week-end à la Fabrique Normant. Une première depuis l’inauguration en avril dernier. " La collection est visible lors d’évènements ou manifestations comme le Printemps de la photographie, mais c’est la première fois qu’on ouvre uniquement pour la collection, explique Julie Brossier-Duclos, assistante de conservation et responsable de l’exposition. Avec cette configuration, sans les stands d’exposition, le public s’aperçoit du volume de ce bâtiment (près de 4.000 m2). Cela permet de parler de la Fabrique, de son histoire, de son passé industriel."

L’attente a suscité la curiosité des visiteurs : près de 200 personnes samedi, et un démarrage en fanfare le dimanche matin. Un public surpris. « On ne s’attendait pas à ça, reconnaît Blandine, accompagnée de son compagnon Loïc et de leur fille Tahïs. On pensait voir quelques briques, mais pas autant de pièces travaillées, de décors, les vieux outils de fabrication, c’est très complet. Ça raconte une histoire » Leur enfant a pu s’initier à la fabrication de briques, « sans ça, elle n’aurait pas voulu venir », sourit la maman.

Un point de départ

Visite guidée, projection de film – avec une interview de Michel Pasquier, le collectionneur des briques – et quiz ont agrémenté ce week-end de découverte. « On avait vu une petite partie de l’exposition au musée de Sologne il y a deux ans, on profite pour la découvrir complètement, racontent Alain et Jeanne. Ça valait le coup d’attendre  ! » Cette première réussie en appelle d’autres. « On essaye de trouver le bon fonctionnement entre ouverture et manifestations qui se déroulent ici, indique Julie Brossier-Duclos. Ces Journées du patrimoine sont un point de départ, on développera l’offre par la suite, avec des conférences sur le sujet. A partir de janvier, on pourra sûrement annoncer les informations pratiques d’ouverture. » On parie que les visiteurs répondront présents.


Voir en ligne : L’article original dans la NR du 18/09/2017


Article signé Alexandre Salle


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
12 janvier 2019 – Briqueterie Maupou à Saint-Aignan

Message reçu hier : "En faisant des recherches généalogiques, sur internet, concernant ma famille "MAUPOU" je suis tombé par hasard sur la photo de (...)

27 novembre 2017 – Retard...

Ouah... j’ai pris du retard. Au boulot pour rattraper ma négligence. Depuis quand abandonnerait-on un défi ? Ben oui, j’ai décidé de publier une (...)