Généalogie des MaLiBeLe
Lire c'est partir un peu et aider les rêves beaucoup. Ecrire c'est dire et raconter pour mieux comprendre.
La citation du jour
La première victime d'une guerre, c'est la vérité.  (Rudyard Kipling )
La réflexion du jour
La prison affirme être une privation de liberté mais elle confisque la dignité en oubliant trop souvent de la rendre.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Habitude

lundi 27 septembre 1993 , par Roland


accueil site > Poèmes > Habitude
Habitude

La nuit tombe sur mon village
Demain matin il fera jour
Comme d’habitude
Les gouttes s’écrasent et ruissellent
Tout à l’heure il fera beau
Comme d’habitude
La télé, le téléphone, les enfants qui braillent
Vivement le silence légalisé dix heures
Comme d’habitude
Des nouilles aujourd’hui des patates demain
Une assiette pleine qui se vide
Comme d’habitude
Le lit douillet et la chambre à secrets
Une femme qui se déshabille le sexe
Comme d’habitude
Un ami qui rentre un apéritif qui coule
La discussion s’éternise
Comme d’habitude
La maison à payer et le traiter à régler
Le percepteur me verra demain
Comme d’habitude
Aller au boulot repartir au travail
Revenir le soir
Comme d’habitude
Planter ses salades arroser ses carottes
Cueillir quelques fleurs
Comme d’habitude
Défilé commémoration souvenirs
Fanfares et discours
Comme d’habitude
Le musée unique le château incomparable
Le terrain de camping
Comme d’habitude
Aimer l’autre rencontrer les autres
Vivre au son des jours
Plongé dans l’habitude

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.