Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Blaise Cendrards : Ecrire est une vue de l'esprit. C'est un travail ingrat qui mène à la solitude.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
- généa-techniques
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- Cyclotourisme
- Généalogie
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
- affichage
- Agenda_couleur
- THEME
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > TIC > Il y a des moments comme ça...

Le coin des piqueurs

Il y a des moments comme ça...

Mots clés : geek

samedi 6 janvier 2018, par Roland


Il y a des moments comme ça où tu te dis "C’est ce que j’aurai dû écrire." ou "C’est exactement ce que je pense : est-ce qu’il lirait dans mes pensées ?]". Alors, tu te dis "Puisque le boulot est fait, pourquoi tu ne te l’approprierai pas ? Tout compte fait, tu penses exactement la même chose..." Enfin, presque ! Et puis, ta conscience te travaille : "Gaffe, tu deviens un piqueur..."

Monsieur B. [1] a publié sur son compte Mastodon (Framapiaf) une série de pouets sur un thème qui est quasiment omniprésent dans mes pensées en ce moment : passer à Linux. Il semble que, lui, il ait le courage de faire le pas... alors que, moi, je suis toujours dans l’expectative.

Voici ses pouets :

  1. J’ai envie de sauter le pas vers #Linux. Je suis un indécrottable d’Apple depuis longtemps, mais l’aventure me tente, avant tout par idéologie. Du coup, j’ai des milliers de questions, car mes machines sont prioritairement des outils de travail que je maîtrise plutôt bien. Il va falloir y aller mollo, et j’ai bien envie de m’offrir d’abord une machine de bureau pour faire une migration en douceur. Surtout que je ne suis pas le seul dans la famille…
  2. Actuellement, les logiciels dont je me sers le plus sous macOS sont :
    - Alfred (un génialissime lanceur qui me donne tout en un tournemain, personnalisable à souhait) ;
    - Pages, dont les capacités de « mise en page » fine dépassent de très loin ce qu’offre la concurrence (dimensionnement des images, rotation, placement au pixel près) ;
    - Pixelmator, pour la retouche d’images – remplaçable par GIMP ;
    - Final Cut Pro, pour lequel je dispose de divers LUTs ;
  3. - Numbers (le tableur d’Apple), que peut remplacer Calc de LibreOffice ;
    - Pronote, via Wine – cette saloperie de logiciel qui engraisse Index Éducation mais dont je ne peux me passer à titre personnel tant que mon bahut l’utilise ;
    - Things, gestionnaire de tâches ;
    - 1Password, pour gérer mes mots de passe ;
    - iTunes, pour iTunes Music, avec un abonnement familial pour six personnes (surtout sur nos iBidules, qui ne seront tous renouvelés que d’ici 5 ans) ;
  4. - Scrivener, pour l’écriture et le suivi des cours – et lui, vraiment, ça va être ATROCEMENT DIFFICILE de m’en passer ;
    - Tweetbot, pour mon suivi de Twitter (je sais, j’y vis encore, même si peu) ;
    - PopChar, pour l’accès rapide à tous les caractères qui n’ont aucun raccourci-clavier et que je n’utilise pas si souvent qu’il m’en faille créer un ;
    - Slack, pour la communication de mon équipe de lettres (mais je les migrerais alors vers Mattermost).
  5. Je dois préciser que je suis un utilisateur avancé de macOS, avec lequel je suis très à l’aise. C’est un univers que j’ai choisi en connaissance de cause. Le clavier (entendez : la répartition des touches) m’est beaucoup plus pratique.
    J’ai donc conscience que passer sous Linux va me demander de sérieux sacrifices. J’ai beau savoir qu’ils valent la peine, j’ai peur que ce soit plus difficile qu’arrêter de fumer, voici quatre ans et demi.
  6. Mais j’ai envie de me lancer dans l’aventure. J’ai compris qu’il y avait une sacrée bande de loulous disposés à partager leur savoir – et cela ne peut que me plaire, qui milite pour l’interconnexion des cerveaux.
    Me voici donc : quitter un système que j’ai choisi pour sa simplicité et sa puissance, pour aller vers un autre système, beaucoup moins simple mais beaucoup plus puissant. N’ai-je pas trop faux en résumant les choses ainsi ?
  7. Précisons enfin que si j’ai un peu l’âme d’un bidouilleur hardware, je n’ai que très peu de connaissance des commandes logicielles. Mais je ne demande qu’à apprendre. Je n’ai aucune contrainte de temps et je pense bien que c’est par une entrée progressive mais résolue dans Linux que cela marchera. J’attends un jeu d’équilibre entre ce qui rend macOS et Linux chacun indispensable, jusqu’à ce que l’équilibre aille enfin du côté du libre.

Tout compte fait, non, je ne suis pas si proche que ça.

  • Je ne suis pas un "indécrottable d’Apple" mais plutôt de Microsoft (parce que mon boulot m’a obligé à utiliser Windows et la suite Microsoft et que j’ai donc pris de -très- mauvaises habitudes).
  • Je n’utilise pas les mêmes logiciels :
    • LibreOffice (suite bureautique)
    • Gimp (traitement d’images)
    • WampServer (serveur local)
    • webtrees (généalogie)
    • Buttercup (mots de passe)
    • Spip   (CMS  )
    • IrfanView (visualisateur d’images)
    • OpenStreetMap (cartographie)
    • Spotiflix (musique)
    • CompeLand (GPS) => Attention, ce n’est pas du libre.
    • ...

Allez, soyons réaliste, ce n’est pas encore lui qui fera que je serai un libriste extrémiste [2]. D’ailleurs à ce propos, j’aime bien les pouets de [Électron]. Tiens comme je suis en veine de piqueur aujourd’hui, en voici une série (ça ne va peut-être pas lui plaire mais j’ai supprimé les retours à la ligne à l’intérieur des pouets parce que cela ne nuit pas au sens et que... ça m’arrange) :

  1. Faut arrêter de fumer de la colle et se branler devant son écran en jouissant de sa distribution libre et de que ah putain que je suis extrémiste ah oui que c’est bon je suis libriste vous êtes des merdes sous-humaines. Comportement que j’ai tendance à voir revenir un peu partout et qui me répulse de plus en plus.
  2. Je ne peux décemment pas me considérer comme un "libriste" malgré le fait que je pense qu’il faut effectivement libérer le logiciel et le matériel. Mais ça ne PEUT PAS se faire en se branlant intellectuellement. C’est d’abord et avant tout quelque chose d’humain.
  3. Et alors le machisme et l’orgueil qui se manifeste avec… Personne n’a envie d’écouter quelqu’un qui suinte la suffisance. On parle *AVEC* les autres. Pas en étant "au-dessus". Personne n’est au-dessus. Ça n’a pas de sens.
  4. Je suis conscient qu’il y a plein de trucs qui sont intériorisés et inconscients. Personne n’est raciste, machiste volontairement. Mais le fait est que ce sont des choses réelles et qui sont imprégnées de par l’environnement social. Et faut y faire attention. Exclure des gens ne *PEUT PAS* être un moyen de répandre une idée, un message, si bon et positif soit-il.
  5. Faut pas oublier que le "libre" ça reste avant tout quelque chose qui a vocation – théoriquement – à LIBÉRER les gens de l’emprise malsaine et esclavagiste de certaines (si ce n’est toutes) entreprises qui n’hésitent pas à considérer les autres comme du bétail et non des êtres humains.
  6. Parce que l’informatique est avant tout un *OUTIL*, comme l’écriture. Ça ne doit pas en devenir un moyen de contrôle de l’humain. C’est l’être humain qui doit contrôler l’outil, non l’inverse. Et exclure tout un pan des gens simplement pour rester entre couilles "geek" c’est malsain.

Je n’ai pas fini d’hésiter (mon cœur ou ce qui en tient lieu) n’a pas fini de balancer... mais la balance accuse de plus en plus un certain penchant !


[1Vous ne savez pas qui est Monsieur B.? Moi non plus.

[2Je n’ai jamais été extrémiste nulle part : il est donc certain que je ne serai jamais un libriste extrémiste mais, la liberté est une chose bien trop importante pour l’abandonner au bord du chemin.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières brèves
14 août Quand deux généalogistes se rencontrent...

Bonjour , vieille branche.
Entre nous, pas de complexes, seulement quelques implexes.
Mais, quand même, faisons attention à nos actes.
Rencontré (...)

4 juillet Le libre est davantage sécuritaire !

Entendu aujourd’hui, sur France Info (radio) : "l’administration ... (?) choisit des logiciels libres parce qu’il y a davantage de sécurité et qu’on (...)

2 mars URL raccourcie

Pour simplifier la saisie des URL raccourcies avec tinyurl.com, lorsque la page est affiché dans le navigateur, copier le code ci-dessous dans la (...)

TIC
Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).