Site personnel lorand.org
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Etudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain.  (Saint Isidore de Séville )
La réflexion du jour
La maladie est un enfermement qui rend le patient prisonnier de sa survie.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Comment faire pour ne pas apprendre ?

Mots clés : Savoir , scripteur

lundi 8 décembre 2014 , par Roland


Avant d’envisager une gymnastique du cerveau qui permettrait de toujours aller plus loin dans ses apprentissages, avant d’aller vers les neurosciences qui permettraient d’aller toujours plus loin dans les situations favorables àl’enseignement, avant de rechercher, en pédagogie, les conditions qui seraient nécessaires, suffisantes, indispensables, inévitables, incontournables...

  • ne surtout pas stimuler le cerveau
  • laisser les zones du cerveau se reposer le plus souvent possible ;
  • ne jamais associer des idées différentes puisque, a priori, elles sont incompatibles ;
  • ne pas envisager ne serait-ce qu’une seule réponse possible àun problème donné ;
  • ne jamais proposer une conception personnelle [1]
  • attendre que la solution àce problème surgisse devant nos yeux comme un diable hors de sa boîte (déjà, ouvrir la boîte serait une action inutile...) ;
  • emmagasiner les informations sans tenter de trier, grouper, relier, associer, catégoriser ;
  • écouter patiemment, "religieusement", sans s’interroger (faire complètement confiance en quelque sorte)
  • être certain que la vérité finira toujours par surgir, qu’elle se suffit àelle-même ;
  • croire que le cerveau, face àune évidence, corrigera ses erreurs de lui-même ;
  • ne jamais tenter d’apprendre une notion dont on a, apparemment, rien àfaire ;
  • apprendre seul dans son coin et éviter la confrontation àtout prix (trop de risques de conflits et d’influences) ;
  • rester inébranlable sur ces convictions pour ne jamais prendre le risque d’être déstabilisé ;
  • ne pas perdre de temps àse motiver (ou àmotiver ses élèves) ;
  • croire que tous les types de stress sont des situations favorables pour apprendre ;
  • ne jamais être en situation agréable dans un apprentissage, ne pas se faire plaisir àapprendre ;
  • ne pas jouer sur les émotions, avec les émotions ;
  • ne jamais exprimer ses émotions, ses sentiments, ses conceptions ;
  • ne pas faire d’expérience hors des sentiers battus et donc ne jamais raconter ses expériences heureuses ou malheureuses ;
  • prévoir des séances d’apprentissage longues et studieuses ;
  • ne pas laisser au cerveau des temps d’inaction, de repos ;
  • rester passif pendant un cours, une séance d’apprentissage ;
  • écouter tout cours dans une position confortable sans jamais intervenir mais en somnolant (il paraît qu’on apprend en dormant) ;
  • croire que comprendre les mots suffit àcomprendre la technique et àapprendre des gestes ;
  • ne jamais prendre plaisir àapprendre ;
  • ne jamais avoir besoin d’apprendre, ne jamais créer le besoin d’apprendre ;
  • ...

Liste non exhaustive, bien sà»r.


L’idée de cet article a surgi en lisant Neurosciences et pédagogie.


[1Conception personnelle : ne pas envisager cette expression comme un euphémisme ne serait-il pas aussi une manière de plus de ne pas apprendre ?


Brèves
30 octobre 2015 – MAJ des pages

Mise à jour des pages sommaire, GroupeMots, inclure/gpemots + création de la page UnGroupeMots.

1er juin 2012 – Connaissance et information

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » (Albert Einstein)

2 mai 2012 – Expliquer et comprendre

Ce n’est pas ce que j’ai voulu expliquer qui est important mais ce que les autres ont compris.