Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Julio Cortazar : La lacheté tend à projeter sur les autres la responsabilité qu'on refuse.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2011 > Henri Chapron

Henri Chapron

Mots clés : Nouan-Le-Fuzelier, Histoire et histoire

dimanche 16 janvier 2011, par Roland


C’est, peut-être, le nouanais qui a eu le plus de célébrité. Une rue au bout de laquelle se trouvait un garage de sa famille (peut-être le sien aussi) porte son nom à Nouan-Le-Fuzelier. peut-être est-ce là qu’il habitait pendant la deuxième guerre mondiale ? Mais qui sait que ce fut un grand carrossier avant la mise en oeuvre de l’automatisation des châines de montage ? Voici quelques informations extraites du "site officiel".

Henri Chapron (né en 1886 au Château de Cercay [1] à Nouan-le-Fuzelier et décédé en 1978 à Levallois) est un carrossier automobile français. Son atelier, créé en 1919 se trouvait à Levallois-Perret, dans les environs de Paris.

Chapron commence sa carrière en développant des carrosseries spéciales pour des voitures de luxe telles que les Talbot, Delage et Delahaye dans les années 1940.

Dans les années 1950, la France cesse de fabriquer des voitures de ce type et Chapron se convertit alors sur la nouvelle Citroën DS [2]. Au début, il achète les véhicules pour les modifier. Un certain nombre de ses créations deviennent des pièces uniques, connus sous le nom de "Décapotable". En tout, il crée 389 modèles.

Lorsque la Citroën SM est introduite en 1970, Chapron en créé deux variantes, la Mylord convertible (7 pièces) et l´Opéra (8 pièces).

En 1968, il réalise un modèle spécial étendu de la DS pour le gouvernement de Charles de Gaulle puis, en 1972, il livre deux SM pour celui de Georges Pompidou. Ces modèles furent utilisés officiellement pour la première fois lors de la visite de la reine Elizabeth II et resteront en service jusqu´à l´élection de Jacques Chirac en 1995.

Henri Chapron meurt en 1978 et sa compagnie ne lui survit que quelques années, le temps de produire quelques versions de luxe de la Citroën CX. Elle cesse ses activités en 1985.

Cette définition est extraite de l’encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL, elle est reprise ici pour information.


La famille de Henri Chapron déclare gérer le site officiel qui lui est consacré à cette adresse : http://www.henrichapron.com/ ? La version française : http://www.henrichapron.com/Henri_C... On y apprend surtout que tout ce qui est publié serait faux...!


Un site hollandais proposent de magnifiques photos de véhicules "à vendre" ! : http://www.henrichapron.nl/.

On y trouve des photos des carrosseries réalisées et sa plaque professionnelle à Levallois.


Pierre Verpeaux, un collectionneur passionné, présente sur son site quelques unes des voitures aménagées par Henri Chapron : http://www.pverpeaux.freesurf.fr/


Le site recommandé par les héritiers de Henri Chapron recommande le site de Vincent Crescia qui tient le garage du lac en Suisse et présente un musée consacré au Citroën avec une page sur Henri Chapron : http://www.garage-du-lac.ch/musee/v....



Cet article, déjà publié, avait suscité de vives réactions des propriétaires du "site officiel". Après recherches d’informations sur la légalité et vérifications des informations, je le re-publie en ayant modifié (adapté plutôt) les formulations. Les informations affichées sur les sites cités, contrairement à certaines allégations, ne sont pas contradictoires entre elles. Cet article n’a pour prétention que d’informer les nouanais sur l’origine du nom d’une rue.


[1Le château de Cerçay se trouve tout près de Lamotte-beuvron, entre la sortie de l’autoroute et Lamotte. Il est maintenant la propriété d’une oeuvre qui y accueille des enfants en grande difficultés sociales ou sociales.

[2Le général de Gaule, Pompidou et Giscard d’Estaing, lorsqu’ils étaient présidents de la République française utilisaient ces modèles.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dernières brèves
27 mai Protocole https

Désormais le site lorand.org est sous https (avec Let’s Encrypt). Pas de panique pour les liens, il y a une redirection automatique des anciennes (...)

25 mai Utiliser la page 404 pour rechercher des enfants disparus

Adaptation de la page qui s’affiche en cas d’erreur 404 pour aider à la recherche d’enfants disparus avec http://notfound.org/index.php.

21 mars Mise à jour du CMS

Le site est passé sous Spip version 3.1.4. Voir https://blog.spip.net/Mise-a-jour-d...

Archives