Technologie de l'information et de la communication
Un peu geek mais surtout un dinosaure, de ceux qui ont soudé les composants de leur première machine, flashé la mémoire et publié dans Hebdogiciel.
La citation du jour
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.  ( Albert Einstein )
La réflexion du jour
La convalescence est une bonne excuse pour dire non et prendre ainsi le temps de s'interroger sur ces activités en prenant un peu de recul.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
doc TIC * courriels * réseaux sociaux * chats * navigateurs * web & internet * informatique * Formation à distance * Chatons * E-learning * Logiciel libre * vidéoconférence * Sécurité * courrielleurs * fil d’informations * messagerie instantanée
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Lectures et TIC

Liste de liens intéressants à propos des technologies de l’information et de la communication comme des "tics des TIC".

Lectures d’un (petit) geek (un peu vieux) qui cherche à s’informer, se renseigner, se tenir au courant, être curieux, continuer à apprendre... dans le monde des technologies de l’information et de la communication. Je ne publie que si j’ai lu l’article jusqu’au bout... (j’écrème donc beaucoup).


Nextcloud travaille avec des gouvernements européens pour créer un rival de MS Office pour l’Union Européenne

Extrait :

L’objectif est d’intégrer les fonctions de bureau dans la plateforme de collaboration

Les relations entre l’Union européenne et les grandes entreprises technologiques sont depuis longtemps houleuses. La loi sur les marchés numériques (Digital Markets Act) vise à limiter le pouvoir de ces entreprises. Elle a notamment permis de contraindre Apple à adopter la norme USB-C.

Dernièrement, plusieurs gouvernements européens travaillent avec Nextcloud à la création d’une plate-forme de bureau "numériquement souveraine", dans le but d’aider les gouvernements à retrouver leur indépendance vis-à-vis d’un petit nombre de géants de la technologie et de leur permettre de déployer en toute confiance des efforts de numérisation.

Note personnelle :

On parie qu’ils vont partir de libre-office ? Quant à rendre Libre-Office accessible en ligne ("on-line" qu’ils disent), ce n’est pas gagné puisque pas prévu pour me semble-t-il... A suivre.

Lien publié le 2 septembre 2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.