Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
C'est en ressuscitant nos ascendants en nous-mêmes que nous vivons nos propres vies.  (Edgar Morin )
La réflexion du jour
Le footbal professionnel est d'abord un spectacle. Le football amateur est d'abord un sport. Ne pas confondre.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Vaché : Énigme avec la famille VACHE

Attention, lire Vaché

Mots clés : généalogiste , challengeAZ

vendredi 25 novembre 2022 , par Roland


Cette fois-ci, c’est presque évident : la date du mariage n’est pas la bonne. Quant à savoir comment cette erreur a été commise... De mon côté, c’est en recopiant la donnée sur un arbre sans tenter de recouper l’information.

1-quelles étaient mes sources ?

C’est un arbre en ligne dont l’auteur a des ancêtres communs avec les MaLiBeLe. Dans l’indication de la source, il n’y a pas le lien direct vers les fiches individuelles : dommage ! A l’époque (2017), je ne devais pas le faire systématiquement...

Je n’ai pas encore recoupé cette information avec les actes en ligne. Là aussi, dommage !

Commençons donc par vérifier si une correction a été faite sur cet arbre. Malheureusement non ! Et voilà comment se propage une erreur... Je laisse une annotation sur l’arbre en ligne avant de passer à une autre vérification.

La source indiquée sur cet arbre en ligne indique "AD71". C’est bien trop vague pour m’aider. Normalement, une source devrait permettre de vérifier une information.

2-Recherche d’autres arbres en ligne

Évidemment, cette recherche porte sur le couple avec le département. Sur geneanet.org, j’obtiens 47 résultats ! Parmi ceux-ci, 20 sont mentionnés comme ancêtres du généalogiste. Cinq documents ont été indexés mais pas le mariage recherché.

Je ne sais pas comment l’affichage de geneanet.org classe les résultats mais je les prends toujours dans l’ordre affiché parce que je suppose qu’il doit exister un critère de pertinence.

3-Consultation du premier arbre affiché

Le premier arbre en ligne n’indique ni la date ni le lieu du mariage mais une copie de l’acte de mariage est jointe. Malheureusement, sur cette copie, ne figure pas l’année : "26 janvier an susdit". La lecture rapide de l’acte montre qu’il y a même deux mariages dans cet acte ! On va rajouter cette source bien que la réponse au problème ne soit pas fournie.
Ah mais une piste sérieuse s’ouvre : sur cet arbre, des sources sont indiquées dont "Union : AD 71,Marigny,71,Saône-et-Loire,Bourgogne, vue 139 sur 203".

4-Recherche de l’acte de mariage

Avec le lieu (Marigny), le jour (26), le mois (01) et surtout la page du registre (139), l’année ne devrait pas être trop difficile à trouver surtout qu’elle doit se situer avant 1679 (naissance du premier enfant) et 1667 (15 ans après la naissance des parents).
- Quoique, c’est le XVIIème siècle et les registres de cette époque sont fréquemment absents des archives.
- Oui mais il y a une copie de l’acte !
- Allons-y.
Et...

Zut, ce registre, s’il existe aux AD71, n’est pas en ligne.

Pourtant, le premier registre affiche 203 pages comme celui de la source indiquée. Vérifions quand même cette page 139 dans ce registre.

Tiens, c’est bien l’acte affiché dans l’arbre en ligne mais c’est en... 1712 ! Une lecture attentive s’impose et la vérité saute aux yeux : il ne s’agit pas du mariage de Sébastienne et Philibert mais de ceux de deux de leurs enfants !

4-Consultation des autres arbres en ligne gérés par des descendants

19 arbres consultés dont aucun n’apporte d’information qui ne sont pas déjà saisies. A noter toutefois que 2 autres arbres en ligne reproduisent la même erreur : la date de mariage indiquée est celle de deux des enfants.

Trois écritures différentes du nom de famille apparaissent (Le site malibele.org n’en relevait que deux).

5- Consultation des autres arbres en ligne

Comme on peut s’y attendre, ces arbres ne différent guère de ceux ci-dessus.

Tiens, voilà un arbre qui indique une date approximative du mariage (vers 1676). Dommage qu’elle ne soit pas justifiée par une source. Comme elle semble plausible, elle est enregistrée. Au vu de l’éloignement dans le temps, l’indication situera tout de même ce mariage. RAPPEL : Ce dernier est forcément entre 1667 (naissance des parents) et 1679 (naissance du premier enfant connu).

Deux arbres en ligne situeraient le mariage plutôt en 1678 mais aucun des deux ne donnent la source de cette information.

Ce sont ici 3 autres arbres en ligne qui reproduisent la même erreur : la date de mariage indiquée est celle de deux des enfants.

6-Consultation des relevés

Aucun n’apporte d’éléments complémentaires sur ce mariage. Comme certains des enfants n’avaient pas été renseignés, ils ont été ajoutés.

Conclusion

Les arbres en ligne, c’est quand même bien plus fiable que certains ne l’affirment. Par contre, il faut recouper quand on ne parvient pas à trouver une preuve beaucoup plus difficile à contester.

Mon choix de considérer tous les arbres en ligne (y compris le mien) comme des sources secondaires s’avèrent judicieux. Cette qualification sera donc dorénavant systématiquement ajoutée.

Fiabilité des arbres en ligne : pour en savoir davantage...


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.