Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Le philosophe ne fait que convaincre, l'orateur, outre qu'il convainc, persuade.  (Fénelon )
La réflexion du jour
Bizarre que personne n'ait jamais pensé à désigner le plus grand comédien de tous les temps... Est-ce parce que Jésus a réussi sans les médias ?
Activités
geek - cycliste - généalogiste - collectionneur - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancètre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Le webinaire (webinar en anglais) est un séminaire via le web, en définition basique. Il va au-delà de la visio-conférence puisqu’il devrait être, par essence, "re-consultable" après la visio-conférence et pouvoir servir de référence.

Qui ?}

Ceux qui découvrent les webinaires en sont d’abord fans. Peut-être parce qu’on peut reprendre la vidéo plus tard pour mieux comprendre une explication ou mieux intégrer une nouvelle notion... Peut-être parce que c’est réaliser "en live" et qu’il y a possibilité d’interactions... Parce que découvrir que d’autres ont les interrogations rassure quelque peu...

 Quoi ?

Un webinaire peut s’avérer un excellent support pour certaines formations (ou seulement pour certaines parties d’une formation. Mais il faut mettre en place une visioconférence, l’enregistrer et ensuite la mettre à disposition. Les fichiers vidéos étant toujours de gros fichiers, les moyens qui en découlent ne sont pas à la portée de tous.

 Où ?

Heureusement, de nombreuses plateformes ont rendu les webinaires accessibles quant à leur réalisation, surtout depuis les confinements dus à la pandémie du covid19. Si l’animateur est entouré d’une bonne équipe qui sait gérer l’alternance vidéos en direct et présentations ainsi que les éventuels échanges, cela peut devenir intéressant et utile. Il reste à trouver les plateformes d’hébergement : Zoom, probablement la plus connue, Teams de Microsoft sont à l’heure où ces lignes sont écrites les deux plus utilisées mais il y en a de nombreuses autres. Je crains fort que les temps de confinement n’aient été un excellent moyen d’appâter le client...

 Quand ?

Pour participer pendant l’enregistrement, il faut généralement être invités et surtout acceptés. Attention, les gestionnaires peuvent facilement exclure les trouble-fêtes.

Mais un webinaire reste accessible, normalement, longtemps après sa réalisation. L’impossibilité alors d’interagir entraîne une plus faible motivation. Les organisateurs peuvent généralement récupérer la vidéo mais, au vu de sa taille, il n’est guère question de la transmettre facilement.

 Comment ?

Un webinaire part donc presque toujours d’une vidéo-conférence à laquelle un certain nombre de participants sont invités à participer. Un ou plusieurs conférenciers présentent leur sujet. Les participants invités (et acceptés) peuvent éventuellement poser des questions et obtenir des réponses mais il faut d’abord parvenir à l’autorisation d’intervenir. La question écrite est un moyen de ne pas trop polluer la conférence mais la réponse est quelquefois décalée (et quelque fois oubliée !).

 Pourquoi ?

Le webinaire est un pis aller lorsque les cours ne sont pas possibles en présentiel. Il est aussi utile afin de conserver une trace ou de permettre à d’autres personnes intéressées de profiter de la conférence.
Mais le webinaire ne remplace pas la présence du formateur ou de l’enseignant. Avec sa démocratisation et ses nombreuses mises en place pendant la pandémie, beaucoup ont découvert cet outil qui peut paraître formidable mais qui a aussi ses limites. Par exemple, les interactions entre le formateur et les apprenants en présentiel ne passent pas toutes par la parole et les langages corporels des uns et des autres apportent aussi leur part dans l’acquisition.


Gageons que l’enthousiasme de la découverte est essentiellement dû à un effet de mode par l’absence de toute autre possibilité. Le webinaire restera très probablement mais va évoluer. En bien et en mal. Tant mieux dans le premier cas et il faudra faire avec le second.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)