Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La société ne doit rien exiger de celui qui n'attend rien d'elle.  (George Sand )
La réflexion du jour
On peut comprendre la colère (sans l'excuser pour autant) quand elle est un exutoire. Mais comment savoir si le coléreux a une surpression à faire chuter ou s'il est seulement méchant ?
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Origine du nom de famille BOUAT

Mots clés : généalogiste

mardi 1er février 2011 , par Roland


  • Bouas Nom porté dans le Sud-Ouest, dont la signification demeure obscure. Le rapprochement fait par le dictionnaire de M.T. Morlet avec un terrain boueux ne semble pas convenir pour cette région. Il faut plutôt envisager un lien avec l’occitan buou = boeuf (peut-être boval = étable ?). (http://www.jeantosti.com/noms/b9.htm
  • Bouat pourrait aussi provenir de l’occitan (je parle l’occitan qui est "ma lenga moirala" et je sais lire cette langue mais je ne sais pas l’écrire) :
    • du mot signifiant "buis" (mais la prononciation ne contient pas le son [a].
    • du mot signifiant "buisson" (je crois plutôt ce mot occitan à l’origine du patronyme "Bouyssou")
    • du mot signifiant "bœuf" (mais il se prononce à peu près Bè-ou)
    • du mot signifiant "le lieu où paissent les boeufs" et qui est à l’origine de nombreux noms de lieux-dits dans le sud-ouest.
    • ...

Je m’appelle donc Bouat comme mon père et mon grand-père paternel. Nous sommes tous trois nés à Carennac (Lot) mais la famille serait originaire de Miers (Lot) et très certainement de Montvalent (Lot). Mes ancêtres à ce jour seraient à peu près tous agriculteurs ou laboureurs


[1Ceux qui portent ce nom ne serait-il donc que de la m...? Humour, bien sûr, à prendre au second degré.