Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Pourquoi rêverais-je de liberté si elle n'est pas le chemin de l'amour ? Puisque l'amour n'existe pas, j'accepte de me faire prisonnière de la vie.  (Shan Sa )
La réflexion du jour
Sous douleur lancinante, compter les secondes qui passent est la seule occupation qu'il est possible de faire alors.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Des poilus lotois Morts Pour la France

S comme SABROU Isidore

Mots clés : généalogiste , Lot (46) , Histoire et histoires , 1J1P , 1GM , AZ-2016P

mercredi 22 juin 2016 , par Roland


Mini-biographie

Résumé

SABROU Isidore : né le 20-04-1896 à Lavercantière (46), classe 1916, matricule n° 457, unité : 272e régiment d’infanterie (272e RI), soldat de 2e classe, mort le à [cote 504], 55 - Meuse - France, décès retranscrit à Lavercantière, 46 - Lot, France.

Texte

Isidore SABROU est é le 20 avril 1896 à Lavercantière près de Salviac dans le Lot. Il est le fils de Antoine Srou et de Marie Doumerc de Salviac. En 1916, il est cultivateur à Lavercantière.

Isidore SABROU a les cheveux châtains, les yeux marro clair, un front moyen, un nez "reciligne sinueux" (sic) dans un visage osseux. Il mesure un mètre soixante-dix. Son niveau d’instruction est noté au niveau 3.

  • En 1915, au coseil de révision, il est classé dans la 1ère partie de la liste mais bénéficie de la mention "Classé soutien indispensable de famille"".
  • Le 12 avril 1915, il est incorporé au 9ème régiment d’infanterie.
  • Le 2 mai 1916, il passe au 9ème bataillon du 7ème régiment d’infanterie.
  • Le 30 avril 1917, il est blessé au cuir chevelu par un éclat d’obus ("petite plaie") mais aussi légèrement est gazé. Il est évacué (malade).
  • Le 14 juin 1917, il est à nouveau aux armées.
  • Le 20 août 1916, il passe au 272ème régiment d’infanterie.
  • Le 24 août 1917, il est tué à l’ennemi à la côte 304.
  • Le 25 août 1917, il est rayé des contrôles.
  • Le 15 septembre 1917, il est cité à l’ordre du régiment N°450 avec la mention "soldat énergique et brave. Le 24 août est tombé mortellement frappé à son poste de combat.". Il est décoré de la croix de guerre, étoile de bronze.
  • Le 9 octobre 1917, l’avis ministériel n0AD10218 cofirme son décès.

Sources externes

MDH

Matricule

Acte de naissance


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.