Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La lacheté tend à projeter sur les autres la responsabilité qu'on refuse.  (Julio Cortazar )
La réflexion du jour
Comment être sûr que le sens que le lecteur donne à un mot est le même que celui qu'utilise l'écrivain ?
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Des poilus lotois Morts Pour la France

P comme PAGES Joseph

Mots clés : généalogiste , Lot (46) , Histoire et histoires , 1J1P , 1GM , AZ-2016P

samedi 18 juin 2016 , par Roland


Mini-biographie

Résumé

PAGES Joseph : né le 04-02-1893 à Livernon (46), classe 1913, matricule n° 666, unité : 13e régiment d’infanterie (13e RI), soldat, mort le 6101 à Maurepas 80 - Somme - France, décès retranscrit à Livernon, 46 - Lot, France.

Texte

Joseph PAGES est né le 4 février 1893 au Mas de Tourel à Livernon dans le Lot. Il est le fils de Henri Pagès et de Pélagie Ségala. Au conseil de révision, il est cultivateur.

Il a les cheveux châtains foncé et les yeux bleu verdâtre, un front moyen, un nez rectiligne dans un visage long et plein. Il mesure un mètre soixante-et-onze. Il est classé au degré 2 d’instruction.

  • Au conseil de révision, il est classé dans la première partie de la liste en 1913 et est appelé bon pour le service. Il est classé "soutien indispensable de famille".
  • le 28 novembre 1913, il est incorporé au 139e régiment d’infanterie comme soldat de 2ème classe.
  • le 17 avril 1914, il est réformé temporairement par la commission spéciale d’Aurillac pour faiblesse organique, maladie antérieure à l’incorporation (1ère catégorie).
  • le 18 avril 1914, il est parti et est rayé des contrôles. Il se retire à Livernon.
  • en raison du décret du 9 septembre 1914, il est déclaré bon pour le service armé.
  • le 6 novembre 1914, il est incorporé au 100ème régiment d’infanterie comme soldat de deuxième classe.
  • le 27 avril 1915, il est passé au bataillon de marche du 33ème régiment d’infanterie.
  • le 12 mai 1915, il est passé au 73ème régiment d’infanterie.
  • le 13 septembre 1916, il est mort pour la France à Maurepas dans la Somme.
  • le 14 septembre 1916, il est rayé des contrôles.
  • Un certificat de bonne conduite lui a été accordé.

Sources externes

MDH

Matricule

Acte de naissance


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.