Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Le seul courage est de parler à la première personne.  (Arthur Adamov)
La réflexion du jour
Des 'choses' sont entendues quelquefois comme 'la politique n'a pas de morale'. C'est peut-être pour ça qu'elle attire autant…
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
Le monde de l’astronomie * le monde des associations * le monde agricole * le monde du langage * le monde de l’école * Le monde des sciences et de la vie
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Louis GOUGET 1884-1917

Mots clés : généalogiste , 46-Carennac , Histoire et histoires , 1J1P , 1GM

mercredi 23 juillet 2014 , par Roland


Louis GOUGET est né le septembre 1884 à Saint-Médard-de-Presque dans le Lot. Ce cultivateur est le fils de Amans GOUGET et de Algéline THAMIE. De la classe 1904, il a été ajourné pour faiblesse en 1905 sous le n° matricule 1275 (par erreur, le patronyme est écrit POUGET), il est affecté aux services auxiliaires en 1906 pour “varices†. Il était marié à Aline DE GENIES et avait une petite fille Marthe née en 1910. Alors qu’il habitait chez M. GAY à Magnagues, village situé sur le territoire de la commune de Carennac, il est rappelé à l’activité le 28 décembre 1914. Il est affecté au 7ème régiment d’infanterie. Il a été blessé au bras droit par un éclat d’obus le 13 août 1915 à MARIE-THERESE et évacué une première fois. Il est de nouveau blessé aux tranchées le 22 février 1916 par une balle au pied gauche et de nouveau évacué. Il a été transféré aux armées le 18 juin 1915 au 207ème le 5 octobre 1915. Alors qu’il était sentinelle, il a été tué le 17 avril 1917 à Pontfaverger (maintenant Pontfaverger-Moronvilliers) en se portant courageusement en avant pour prendre des positions ennemies fortement organisées. A ce titre, il a été cité à l’ordre du régiment le 12 mai 1917. Il a d’abord été inhumé au cimetière E fosse R13 tombe 300 puis transféré au cimetière Moscou à Prosnes (dans la Marne le 23 juin 1921 par les soins du service de l’état civil de Mourmelon dans la tombe n°359. Il a finalement été transféré au cimetière militaire de Sept-Saulx dans la Marne sous le numéro 1611 le 12 décembre 1923. Il a été décoré de la Croix de guerre avec 2 étoiles de bronze.

Déclaré “mort pour la France†, Louis GOUGET figure sur le site Mémoire des Hommes.

Les sources des informations :

  • Fiche matricule 1904-1275 - 1 R RM 103 (vue 378/631)
  • Fiche Mort pour la France
  • Recensement 1911