Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais ils n'oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir.  (Maya Angelou )
La réflexion du jour
Quel calme pourtant plein de sons ! Redécouvrir les bruits de mon enfance : ceux de la ferme avec ses moutons et ses chiens. Oublier les bruits de la vie citadine : ceux des trains, ceux des camions et ceux des autos mais aussi ceux des voisins et ceux des gamins qui se défoulent dans le jardin public après leur studieuse journée…
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
Le monde de l’astronomie * le monde des associations * le monde agricole * le monde du langage * le monde de l’école * Le monde des sciences et de la vie
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

D comme Départements

Dérive généalogique vers l’histoire

Mots clés : généalogiste , Histoire et histoires , challengeAZ-2013

jeudi 4 avril 2013 , par Roland



Au tout début de leur création, ils devaient être de surface identiques, aux limites tracées au cordeau mais les frontières naturelles en ont décidé autrement. Et puis, c’était sans compter avec la Politique, ce concept qui en vieillissant finit par s’appeler Histoire.

Au départ, c’est à dire en 1789, ce sont 83 départements qui sont créés (la photo ci-contre de 1843 en compte 86). Le projet de découpe en ligne droite ayant donc été abandonné, l’organisation est donc plutôt faite en définissant un territoire autour d’une ville chef-lieu avec comme unité de mesure la "journée de cheval". En réalité, le but était de pouvoir rejoindre le chef-lieu depuis n’importe quel point du département en une journée de cheval au maximum.

Les 36 membres élus qui choisissaient leur président cèdera vite sa place au préfet et au conseil général. Ce dernier avait d’ailleurs un pouvoir très limité. Ce n’est qu’en 1871 qu’est créée la commission départementale que nous appelons maintenant le conseil général.

Au départ, les départements n’avaient pas de numéro et c’est en 1922, qu’à partir du classement alphabétique des noms, est attribué à chacun des 89 départements existant alors le numéro que certains des plus vieux d’entre nous ont eu à apprendre par cœur.

Si ce n’est pendant le régime de Vichy sous lequel les conseils généraux sont suspendus, les départements n’ont guère changé dans leur organisation jusqu’à la loi de décentralisation relativement récente puisqu’elle date des années 1980.

Il y eut bien quelques modifications dans le découpage comme le remplacement de la Seine-et-Oise par six départements ou quelques changements d’appellation comme les côtes du Nord devenus récemment les Côtes d’Armor ou le partage de la Corse en deux départements, mais les 98 départements actuels ont des histoires plutôt calmes.

Pour une présentation plus précise, plus détaillée et surtout plus proche de la réalité que mon court résumé, la page sur l’Histoire des départements français de wikipedia est bien plus précise et surtout plus fiable (Histoire des départements français). Sur le site france-pittoresque.com, il est possible de consulter l’histoire détaillé de chaque département (Les départements et leur histoire).