Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Il paraît que les phantasmes sont nécessaires à l’équilibre psychologique. Les réaliser est donc terriblement dangereux puisque l’équilibre psychologique ne sera alors plus possible. Ce serait aussi risqué parce que chaque mise en oeuvre procède très souvent du hors limite quand ce n’est pas du hors la loi.
ACTIVITE
-  ?
- web et informatique
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
- Photos
- Wikipedia
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland B. qui y présente ses occupations de retraité : cyclotourisme, généalogie, collections... Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

http://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2013 > Statistiques généalogiques (par branche)

Statistiques généalogiques (par branche)

Mots clés : généalogie

mardi 1er janvier 2013, par Roland


Après m’être interrogé sur l’utilité de connaître le nombre d’ancêtres trouvés par génération, je me suis dit qu’il me serait plus utile de connaître le nombre d’ancêtres identifiés par branche. Ainsi, je pourrais veiller à davantage équilibrer mes recherches.

 Les statistiques

Au 01/01/2013, à la génération de départ (génération 0), la branche malibelé (les 3 de curjus), il y aurait 717 ancêtres identifiés (il y en avait 641 au 25/10/2012).

Notes :

Pour la branche paternelle des malibelé, la recherche n’a que peu démarrée. Comme j’ai identifié tous les ancêtres jusqu’à la génération 4 pour la branche maternelle (5ème génération), les statistiques seront présentées à partir des 8 branches de la 3é génération (sosa 24 à 31).

Branche25/10/201201/01/2013
BOUAT 81 85
BRU 39 39
LASFARGUES H 45 45
LASFARGUES M 43 43
LAUNAY 207 211
HABERT 85 149
GOUIN 59 59
LABESSE 17 17

Pour compléter le tableau, il y a une branche paternelle des malibele que j’ai bien avancé :

  • branche MONNOT : 43 ancêtres identifiés.

 Début d’analyse

Les différences sont donc nombreuses et je me suis interrogé pourquoi tant de disparités alors que je croyais travailler avec une méthode qui aurait dû davantage lisser ces écarts [1]. Un rapport de 1 à 12 représente une différence importante tout de même.

Pour la branche LAUNAY, je crois que le fait d’être en contact avec plusieurs généalogistes (cousins généalogiques) liés à cette branche, m’a apporté davantage d’informations. De plus, les échanges et interrogations ont dû m’amener à faire plus de découvertes que dans les autres branches.

Pour les branches BOUAT et HABERT, les contacts avec un autre généalogiste lié à chacune de ces branches a amené à un meilleur résultat statistique mais tout de même moindre que pour la branche LAUNAY.

Quant à la branche LABESSE, l’explication est totalement différente. parmi les ancêtres, il y a trois filles mères (donc père inconnu) et une branche passe par Paris où, l’incendie du bâtiment des archives, bloque beaucoup les recherches en nécessitant d’autres cheminements que les actes habituels.

La branches BOUAT et la branche LAUNAY sont basées sur les patronymes qui me touchent de très près : le mien et celui de celle qui a accepté de partager ma vie. Là aussi, je crois que, affectivement, cela doit sûrement jouer un rôle.

Conclusion : rien ne vaut le travail en équipe [2] !

 Quelques remarques...

Pour quoi deux branches LASFARGUES ? Mes grands-parents (hé oui, je suis le grand-père maternel des malibelé), s’appelaient tous deux LASFARGUES. Je n’ai pas encore découvert d’implexe pour autant parce que l’une des familles est de Gramat (46) et l’autre de Rocamadour (46).

Pour réaliser ces statistiques, je pars de l’arbre généalogique que je gère dans un tableur (Excel). ces nombres sont calculés automatiquement. Encore faut-il que je sois à jour dans l’ajout des données...

Pour ma mère, j’ai imprimé mon arbre généalogique (branches BOUAT, BRU et LASFARGUES) et ... il mesure 4m de long ! C’est pourtant écrit en corps12 une ligne sur deux. La totalité de l’arbre doit donc mesurer dans les 9 m de long !


J’ai modifié le titre de l’article Statistiques généalogiques sans importance (par génération) en y ajoutant "(par génération)" afin de mieux le distinguer du présent article.


[1Enfin, c’est ce que je croyais en essayant de travailler génération par génération. Mais les découvertes s’enchaînent quelquefois toutes seules et ;..

[2Mais, ça, il y a longtemps que je le savais !

Dernières brèves
13 avril Panne passagère

Suite à une mise à jour, le site est resté quelques temps planté. Toutes nos excuses pour ce désagrément.

6 avril Dysfonctionnement sur l’affichage des rubriques

Lors de l’affichage d’une rubrique, un message d’erreur, toujours le même, apparaît de temps à autre. La cause n’a pas encore été identifiée mais une (...)

11 mars MAJ du 11 mars 2016

Suite à l’alerte, le site a été mis à jour vers la version 3.1.1 de Spip (et le cache a été vidé). Il reste toujours ce fichu dysfonctionnement sur les (...)

Archives