Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  (Samuel Beckett )
La réflexion du jour
C'est dans un lit d'hôpital qu'on découvre la difficulté de vivre sans liberté et sous dépendance totale.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancètre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Le koreaceratops est un dinosaure qui vivait sur Terre il y a environ cent millions d’années. L’être humain n’existait pas alors. Sans remonter si loin, jusqu’où pouvons-nous aller dans nos recherches généalogiques pour rester crédibles ?

 Qui ?

Peut-être que ce koreaceratops est l’un de nos ancêtres... Qui sait ?

 Quoi ?

Certains remontent si loin que c’en est douteux. Si, dans le cas d’une famille de haute noblesse, cela peut s’expliquer par la tenue, à l’époque, des liens familiaux, il devient quasiment impossible de trouver des preuves avant 1600 (environ). Atteindre le XVIème siècle est déjà presque un exploit en soi mais avec quelques déductions des données d’actes du XVIIème, cela reste possible mais très peu précis.

 Où ?

Certains piochent donc dans d’autres généalogies approximatives dont certaines ont la couleur qu’attribue celui qui sait (ou croit savoir). Ne jamais oublier qu’il existe des imposteurs célèbres qui ont constitué de toutes pièces une généalogie (donc totalement imaginaire). Ces généalogies imaginaires sont quelquefois baptisées "de courtoisie" afin de remonter jusqu’à un ancêtre prestigieux.

 Quand ?

Au delà du XVIIème siècle, toute généalogie doit être considérée comme suspecte surtout si elle est plutôt précise. Alors, dire qu’on est un descendant de Charlemagne ou de Jules César est à la fois faux et vrai. Faux parce qu’il est quasiment impossible de retrouver les justificatifs familiaux prouvant cette filiation. Vrai parce que chacun d’entre nous descend probablement de Charlemagne et/ou de Jules César par l’une de ses branches. Ne jamais oublier que le nombre d’ancêtres double à chaque génération et les grains de blé sur les cases de l’échiquier prouve aux naïfs que nous voulons être quelquefois que la population mondiale à l’époque de Jules César était très largement insuffisante pour que nos ancêtres de cette époque ne soient pas apparentés, voir plusieurs fois ancêtres. C’est bien pour cela qu’il faut s’intéresser aux implexes [1]...

 Comment ?

Comment font ceux qui ont une généalogie remontant au XVIème siècle et avant ? La plupart du temps, ils recopient une généalogie imaginaire trouvée sur la toile ou dans quelques livres, livres qu’il est difficile de qualifier de documents.

Comment éviter cet écueil ? Parce que cela en est bien un. Peut-être en faisant davantage confiance aux généalogies qui affichent clairement leurs sources (donc consultables et vérifiables) et en accordant peu de confiance à ceux qui atteignent des nombres impressionnants de personnes répertoriées dans leur arbre. En 25 ans de pratique quasi quotidienne de la généalogie, je n’ai pas encore atteint les vingt mille personnes (toutes leurs données ont été saisies "à la main" !) dans l’arbre généalogique des MaLiBeLe   alors que certains arbres généalogiques atteignent allègrement plusieurs centaines de milliers de personnes ! Le doute doit être toujours présent. Il reste qu’un arbre généalogique peut être construit par plusieurs généalogistes qui travaillent en collaboration. Le logiciel que j’utilise, webtrees, permet de travailler ainsi.

 Pourquoi ?

Ne jamais oublier qu’il a existé des mystificateurs (pas très nombreux et probablement tous identifiés), des farceurs voire des manipulateurs aux deux siècles précédents (XXème et XIXème). peut-être en existe-t-il encore ? La plupart sont identifiés mais leurs productions imaginaires existent toujours et sont quelquefois recopiées par des généalogistes peu prudents (ou quelquefois simplement débutants et donc non au fait de ces "arnaques") ou trop enthousiastes (Ah, le bonheur de "remonter si loin"...)


[1Dans l’arbre généalogique des MaLiBeLe, certains ancêtres le sont 9 fois : ils appartiennent à 9 branches différentes !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)