Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Le grand problème est celui de l'ambiguïté préalable entre l'erreur féconde et l'erreur fatale.  (Edgar Morin )
La réflexion du jour
Comment être sûr que le sens que le lecteur donne à un mot est le même que celui qu’utilise l’écrivain ?
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancètre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

 Mini-biographie

 Résumé

CABANEL Lucien : né le 14-01-1883 àGourdon (46), classe 1903, matricule n° 310, unité : 230e régiment d’artillerie de campagne (230e RAC), 2e canonnier conducteur, mort le 6858 àÉcury-sur-Coole [ambulance 14/22 secteur postal 5], 51 - Marne - France, décès retranscrit àFumel, 47 - Lot-et-Garonne, France.

 Texte

Lucien Cabane est né le 14 janvier 1883 au Maillol àGourdon dans le Lot. Il est le fils de Jean Cabanel (50 ans) et de Pétronille Bouyxou (24 ans) de Gourdon eux aussi. Il est maréchal-ferrant quand le conseil de révision le déclare "Propre au service" mais "Dispensé unique de septuagénaire" (!?).

Lucien a les sourcils châtains, les yeux bleus, un front ordinaire, un gros nez, une bouche moyenne, un menton rond et un visage ovale. Il mesure un mètre soixante-dix.

  • Il est affecté comme 2ème cannonier conducteur au 18ème régiment d’infanterie le 14 novembre 1904.
  • Il est envoyé en disponibilité le 23 septembre 1905 avec un certificat de bonne conduite.
  • Il habite alors àFumel (le 6 décembre 1905) où il exerce toujours son métier de maréchal-ferrant.
  • Le 10 novembre 1906, il épouse àMauroux Victoria Berthy.
  • Il est rappelé àl’activité le 2 aoà»t 1914 et arrive au 57ème régiment d’artillerie de campagne le 3.
  • Il passe au 44ème régiment d’artillerie le 29 novembre 1914.
  • Le 1er avril 1917, il passe au 239ème régiment d’artillerie.
  • Il meurt le 10 octobre 1918 àl’ambulance 14/22 dans le secteur postal 5 àla suite d’une maladie.
  • Le 11 octobre 1918, il est rayé des contrôles.
  • Le 19 aoà»t 1919, sa veuve recevra un secours de 150 francs

 Sources

 MDH

 Matricule

 Acte de naissance


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)