Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Ne sachant ce que nous croyons, pourquoi croyons nous que croire est essentiel, nous qui sommes dans l'impossibilité de croire ?  (Rachel Bespaloff )
La réflexion du jour
Aujourd'hui, il pleut. Mais pas seulement dans mon jardin ou sur le toit de ma maison. Et s'il ne pleut pas non plus dans mon cœur, il pleut sur la démocratie et sur la liberté en France. Cette lumière qui irradiait autrefois mon pays s'éteint donc, étouffée par l'eau de la peur de l'avenir et de l'inquiétude que suscite demain. Et les politiciens ressemblent de plus en plus à des pompiers pyromanes…
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Les Fieux : origine du nom

Mots clés : généalogiste , 46-Miers , enquêter

lundi 18 novembre 2013 , par Roland


Drôle de nom n’est-ce pas ? C’est un petit hameau, perdu dans le nord du causse de Gramat maintenant sur la commune de Miers dans le département du Lot. Il fut très certainement rattaché un temps à Montvalent tout aussi proche. Beaucoup d’actes de mes ancêtre(plus de 50 !) sont enrtegistrés à Montvalent avant de passer d’un seul coup à Miers. Il faudra qu’un de ces jours je cherche la raison de ce basculement d’affectation de ce hameau situé en limite des deux communes citées.

Une recherche sur Internet avec ce mot vous surprendra sans doute par son fort taux de présence. En effet, un site préhistorique y a été découvert, fait l’objet de fouilles et maintenant d’une exploitation commerciale. Un site Internet est même dédié à cette découverte : http://archeosite-fieux.over-blog.com/ (site disparu) et Wikipedia, l’encyclopédie en ligne affiche une page dédiée : Les Fieux

Mais je m’étais toujours demandé d’où pouvait provenir ce nom : les Fieux. Et voilà qu’aujourd’hui, sur son compte Twitter (@gazetteancetres), Sophie Boudarel publie un lien vers :

Le sens pas si caché du nom de nos villages : Un peu de droit féodal ?.

Par simple curiosité mais aussi parce que cette blogueuse propose souvent de bonnes pistes), je suis le lien et je découvre donc l’ article d’un blog du journal Le Monde (http://vousvoyezletopo.blog.lemonde.fr) intitulé : “Un peu de droit féodal†dans lequel, dès le premier paragraphe, j’ai enfin une petite idée de l’origine du nom de ce lieu-dit :

Le fief était un domaine concédé par un seigneur à son vassal contre services et rente perpétuelle. Ce nom, issu du francique fehu, « bétail », a donné fieu en ancien français et feu en occitan. On le retrouve dans Fiefs ( Pas-de-Calais), Fieux ( Hte-Gar.), Le Fieu (Gir.) et Le Fied (Jura).

On n’y cite pas le hameau qui m’intéresse mais je tiens l’origine du mot. Je savais déjà que le hameau était très ancien par la présence d’un couvent cité dans quelques documents dès le XIVème.